samedi 8 mai 2010

Faut-il se réjouir d'aller à Cannes ?

Tout dépend de vous.

Si vous aspirez au calme, non.

Si vous aimez la foule, oui.

Si vous aimez faire la queue, oui.

Si vous aimez les vigiles FN à chaîne en or, oui.

Si vous aimez la démocratie, non.

Si vous aimez les films, oui, malgré tout.

Si vous aimez la plage, non.

Si vous voulez dormir beaucoup, ça dépend : vous préférez dans un lit ou dans une salle ?

Si vous voulez manger correctement : attention, mais c'est possible.

Si vous aimez tout le monde : oui.

Si vous aimez le champagne : paradis sur terre pour les alcooliques mondains radins ou sans le sous.

Le dénommé Gaspar Noé définissait ainsi Cannes, il y a quelques jours : "C'est Sodome et Gomorrhe".

N'exagérons rien.

3 commentaires:

Michael a dit…

Lol. C'est à peu près ça. Mais il y a aura toujours des amateurs.

valérie a dit…

Si vous aimez la coke.

eva truffaut a dit…

Si vous aimez les films, ça devrait l'être malgré tout mais c'est très discutable , les projections étant souvent inaccessibles pour les cinéphiles non accrédités , par ailleurs elles sont gâchées par les allées et venues de vrp de l'industrie qui n'ont pas le moindre respect pour les films et les spectateurs et font claquer leur fauteuil - au mieux- et parlent sur leur portable -au pire-
Quant à la démocratie , c'est un fait indéniable qu'elle est mise à mal en région paca et carrément méprisée avec la pire arrogance pendant ce marathon cannois
et, bien sûr , champagne et coke y seront toujours plus à l'honneur que les cinéastes